Section Sportive Scolaire Football du Lycée les Bruyères : site officiel du club de foot de SOTTEVILLE LES ROUEN - footeo

J-14 avant le début du Top 16 2017...

16 janvier 2017 - 15:03

A 14 jours du départ pour Auxerre, retour avec Clément JACK, joueur de l'équipe de la Section qui a participé au premier Top 16 (2015) ; et capitaine de l'édition 2016.

 

 

Bonjour Clément. Peux-tu te présenter ?

 

Je suis Clément  JACK, né le 19 février 1998 à Évreux.

Je suis arrivé à la section en septembre 2015.

Je venais du collège de Saint-François de Sales à Évreux.

A l'époque j'évoluais au club d'Évreux, en U17 DH.

Je n'ai pas eu de mal pour m'adapter à la section car j'avais déjà connu ce fonctionnement avec Évreux. De plus, je suis arrivé avec Sergio GONCALVES, mon pote depuis tout petit. Du coup je n'avais vraiment pas d'excuse pour ne pas "réussir". 

 

 

Le Top 16…ça te rappelle quoi ?

 

Le top 16, ce sont de grandes émotions avec le groupe Section.

En 2015, à Auxerre on avait fini deuxième de notre poule de 4 (avec Auxerre, Blois et Reims). On a attendu plusieurs semaines pour connaitre le résultat tant attendu. Je me souviens, c'était pendant les vacances que nous avions reçu l'information, via la FFF: on s'était alors tous félicités de cette performance! Une première pour le lycée !!! 

Puis il y a celle de cette année (2017), avec les "petits". 

Même si je n'ai pas participé sur le terrain, étant trop vieux, nous sommes tous partis à Montreuil-sur-Mer pour une formule à 5 équipes. Je trouve que cette qualification est plus belle que 2015, car on ressent un groupe plus solidaire, qui s'encourage tout le temps. 

 

 

Quel a été votre parcours lors de l’édition précédente (2016) ?

 

Lors de l'édition 2016, nous sommes partis à Meaux pour le premier tour. Nous avons rencontré Metz, Amiens et Meaux. 

Le premier match contre Metz était difficile: l'équipe adverse était de qualité, bonne tactiquement et techniquement. Nos adversaires nous étaient supérieurs. Mais on a été solide défensivement: on a bien tenu! C'est au cours de la première période que Sergio trouve la faille sur un débordement: score en notre faveur à la pause, 1-0. En seconde période, Metz égalise quasiment dès la reprise, sur un corner hasardeux... L'arbitre siffle la fin du match sur ce score (1-1), ce qui nous conduit aux penalties. Nous avons perdu malgré une panelka de Randy SINDOUSSOULLOU, digne des plus grands!

Le second match, nous a opposé à Amiens. Nous avons dominé le match de la tête aux pieds. Nous marquons sur un but de Djovany LE BOETTE et arrivons à la pause avec cette avantage de 1-0. Ils ont essayé de pousser en seconde période et sur la seule occasion du match qu'ils ont, suite à un long ballon dans le dos de notre défense, l'attaquant adverse frappe et marque entre les jambes d'Hicham: le Hold-up! Nous retournons aux tirs au but mais cette fois-ci avec davantage de réussite.

Malgré nos résultats, nous sommes toujours dans la course pour la qualification à ce moment du tournoi. Il nous suffit de remporter notre dernière rencontre face à Meaux, l'équipe locale.

Ce troisième match est même décisif pour les 2 équipes puisque si Meaux ne perd pas, ce sont eux qui se qualifient à notre place...du coup, pas mal de jeunes du lycée se sont déplacés pour les soutenir: c'était un mercredi après-midi, pas de cours au lycée, il y a eu de l'ambiance!

La première période était très engagée physiquement, sans réelle occasion des deux côtés. En début de seconde, je marque sur un corner de la tête: c'était LE but de la qualif! Alors que cette seconde période se poursuivait, Meaux s'est réveillé et a attaqué sans arrêt: ils nous ont mis la pression sans qu'on puisse respirer. Et à un moment donné, ça a fini par payer...sur notre côté droit, le capitaine adverse était au duel sur Louis LECONTE et réalise un enchainement de toute beauté, virgule petit-pont. Une fois passée, il passe et décale sur un de ses partenaires qui enchaine une frappe enroulée dans notre petit filet...1-1. L'arbitre siffle la fin du match, à peine dix minutes plus-tard. Malgré nos efforts, on n'a pas réussi à inscrire un deuxième but, synonyme de qualification...nous retournons donc aux penalties, où nous gagnons mais cela ne suffisait pas pour nous qualifier. 

 

 

Tu as connu 2 participations au Jean Leroy (2015 et 2016) avec des résultats bien différents : Top 16 en 2015 et 1er tour en 2016. Qu’est-ce qui a fait la différence entre les 2 ?

 

Ce qui a fait la différence entre ces deux éditions, c'est un manque réel d'investissement des joueurs aux entraînements: on devait se sur-estimer, ou se voir trop beaux, comme si ça allait être trop facile.

En 2015 tout le monde bossait pour y arriver. 

En 2016, il y avait beaucoup d'absences aux séances, sans aucune réelle justification...soit disant des blessures. Du coup, on se retrouvait à 10 ou 15 présents sur un groupe de 35 au total. Le groupe était constitué de clans, pas réellement soudés. Il y avait les anciens, les externes et les nouveaux. Pour moi, c'est ce manque de cohésion qui nous a été fatale et ne nous a pas permis de faire la différence. En plus, en 2016, dès la fin du premier match on perd deux joueurs sur blessure. Ce qui fait que nous avons joué à 16 les deux dernières rencontres, ce qui explique peut-être aussi les buts que nous avons encaissé à chaque fois en fin de match...? Comme quoi, il faut aussi un peu de chance, et surtout être bien préparé pour enchainer toutes ces rencontres de haut-niveau (rythme, chocs,...).

 

 

Toi qui fait encore partie du groupe, que pourrais-tu conseiller à la génération actuelle pour faire mieux que 2015 ? Comment vois-tu le groupe vivre au quotidien par rapport aux années précédentes ?

 

Pour faire mieux que 2015, il faudrait reprendre le sérieux du début d'année aux entraînements, car je trouve que cela commence à dériver, à lâcher prises, toujours une bonne raison pour...

Même si ponctuellement on n'a pas toujours envie de s'entraîner (fatigue, temps froid, contexte difficile,..) alors que notre terrain est toujours sublime, il faudrait continuer à travailler pour prendre l'habitude de répéter des efforts surtout quand on en a pas forcément envie: c'est ce qui peut faire la différence.

Les matchs du mercredi sont aussi très importants pour trouver une bonne cohésion, une bonne entente collective et surtout, trouver des automatisme de jeu.

Il ne faut pas oublier que le travail paye toujours: comme pour l'école, plus tu bosses, plus tu te sens bien mentalement et mieux tu joues au foot.

Ce groupe là, vie bien. À l'internat tout le monde s'entend bien, même si des fois l'internat est trop calme à mon goût...ça manque un peu de vie et de joie. Sinon, entre les anciens et les nouveaux, qui se sont bien intégrés, il n'y a aucun souci. Cela n'empêche pas certains de conserver leurs mauvais caractères...

 

 

Que t’apporte la Section sur ces 3 années ?

 

La section pendant 3 ans m'a apporté de la confiance en moi. Même un peu trop quelques moments...

Mais cela m'a surtout apporté des potes, voir même une famille. Je me rappelle qu'à chaque fin d'année scolaire, quand tu vois les copains avec qui t'a échangé, bataillé, cravaché et rigolé, partir car ils ne sont pas retenus pour la prochaine saison, je lâchais ma petite larme... C'est vraiment une aventure à vivre. Même si à quelques moments on s'engueule, on se crache dessus, on vit toujours des moments inoubliables.

Je ne pourrai pas oublier les 3 années que j'ai passé ici: ça forme l'homme!

 

Cette dernière année, j'ai, davantage le rôle du "daron", pour quelques "petits". Quand l'eau est trop chaude, on m'appelle pour venir la régler correctement ; quand il y en a un qui ne va pas bien, je me sens obligé d'aller le voir pour voir ce qu'il a... Mais je le fais toujours avec plaisir, car je sais que pour moi, cela touche à sa fin: j'essaye d'en profiter un max!

 

Niveau foot, la section m'a apporté de la confiance, notamment balle aux pieds, mais aussi tactiquement et techniquement.

Niveau scolaire, je continue de préparer mon Baccalauréat Scientifique dans la difficulté, mais je vais l'avoir grâce à la Section et au travail que je continue d'effectuer régulièrement: le travail paye toujours...

 

 

Quels sont tes projets ?

 

Mon projet scolaire, c'est d'aller en STAPS pour devenir préparateur physique ou entraîneur à haut-niveau. 

Pour mon parcours de footballeur, je ne sais pas trop quoi faire. Le foot de haut-niveau m'a un peu dégoûté suite à un clash avec mon coach en club...mais j'espère bien reprendre le goût de ce niveau, et y figurer au plus haut que mes qualités pourront m'amener. 

Mes projets futurs sont de passer tout mes diplômes d'entraîneurs, d'avoir mon Bac, ma licence d'entraîneur et mon master de préparateur physique...projets chargés mais motivants!

 

 

Merci Clément et bonne continuation…on compte sur ton soutien !

 

Bon courage aux petits pour le second tour et j'espère une qualification pour la Finale malgré des adversaires énormes !!!

Clément JACK

(propos du 16/1/17)

Commentaires

CONCOURS D'ENTRÉE...SEPTEMBRE 2018

Le concours pour la prochaine rentrée scolaire s'effectuera :

Mercredi 11 Avril 2018

Le Rendez-vous sera fixé à 13h30 devant l'entrée du lycée les Bruyères

(rue du Docteur Cornet, 76300 Sotteville-lès-Rouen)

Présences indispensables des PARENTS!

Pour y participer il suffira d'envoyer au lycée le dossier d'inscription, pour le 31 Mars 2018 au plus tard.

AUCUNE CONVOCATION NE SERA ENVOYÉE

Une Réunion d'Information (sur l'organisation, le fonctionnement, les attentes, les objectifs,...) aura lieu le même jour à 14h afin de bien cerner TOUS les enjeux.

 

 

Constitution du Dossier d'Inscription:

  • Fiche d'inscription (à télécharger sur le site du Lycée les Bruyères; rubrique Section Sportive Scolaire Football) correctement remplie!
  • Les photocopies des deux premiers bulletins scolaires (celui du second trimestre pouvant être envoyé ultérieurement, selon la date du conseil de classe): élément déterminant (Résultats - Attitude - Travail).

QUE DEVIENS-TU?

Tu as fait partie de la Section Sportive Scolaire Football du lycée les Bruyères (il y a "quelques" années, sur une période plus ou moins longue,...); n'hésite pas à nous donner des nouvelles (rubrique "Contact"), qu'on sache ce que tu deviens...

     

     

Aucun événement